Projet SERANA

Projet SERANA

24 mars 2021 Non Par reseau-agriville

SERANA est un projet de recherche qui répond à deux préoccupations fortes de la région Nouvelle Aquitaine : la préservation de la biodiversité (plan régional « pollinisateurs » ; feuille de route Neo Terra …) et le développement d’une alimentation saine de proximité (feuille de route régionale Agriculture, Alimentation et Territoires …)

Depuis de nombreuses années, les espaces agricoles urbains (EAU) suscitent l’intérêt des politiques publiques et de la communauté scientifique. Ils ont le potentiel d’héberger une biodiversité significative, de réguler le cycle de l’eau, de fournir des denrées alimentaires aux citadins ou encore de leur apporter bien-être et contacts avec la nature. Cependant,  bien que connus, ces services dits écosystémiques sont encore peu décrits dans le paysage urbain  et notamment au sein des EAU. Il semble donc aujourd’hui important de décrire ces services et la biodiversité associée dont la conservation s’inscrit dans les politiques publiques régionales

Liant sciences sociales et naturelles, le projet SERANA entend répondre à ces problématiques en déterminant les enjeux territoriaux liés aux services soutenus par la biodiversité agricole urbaine et en identifiant les leviers de décisions pour les politiques publiques régionales à venir. Quant aux questionnements scientifiques, ils seront abordés dans le cadre d’une thèse. Celle-ci s’intéressera aux interactions entre ces différentes composantes des EAU : la biodiversité, les modes de gestion et les acteurs de promotion (élus, techniciens, agriculteurs, associations …).

La mise en lien de ces trois éléments permettra de répondre à la question suivante : Les pratiques et la perception de la biodiversité par les personnes impliquées dans sa gestion, peuvent-elles avoir une incidence concrète sur les espèces végétales et animales des EAU ?

Grand Poitiers Communauté Urbaine sera notre espace test. Une mise en perspective sera réalisée dans d’autres territoires régionaux engagés dans des Plans Alimentaires Territoriaux comme Châtellerault, Angoulême, La Rochelle ou encore Bordeaux.