L’objet « pesticides » en sciences humaines et sociales. Quels savoirs pour quelle transition écologique ?

L’objet « pesticides » en sciences humaines et sociales. Quels savoirs pour quelle transition écologique ?

25 septembre 2019 Non Par reseau-agriville

APPEL À COMMUNICATION

Journée d’étude – 6 février 2020 – Marseille

Au cours de cette journée d’étude nous souhaitons mettre en discussion des  recherches en sciences humaines et sociales qui étudient la « transition écologique » à  partir de la question des pesticides. Il s’agira de mettre en lumière, tant dans les Nords  que dans les Suds, la manière dont émergent, s’expriment et se construisent les  initiatives de transformations et/ou leurs entraves. Dans le secteur agricole, le recours à  l’agrochimie fait généralement autorité mais des alternatives juridiques,  règlementaires, et des pratiques plus ou moins affichées se mettent en place ici et là.  


Nous tenterons d’avancer ensemble sur les questions suivantes : peut-on réellement  parler de transition écologique en matière de pesticides ou est-on encore dans un  système d’utilisation systémique dont il reste difficile d’échapper ? Comment les  travaux en SHS permettent-ils de dépasser cette dualité et de proposer des lectures  fines et nuancées de changements de pratiques plus ou moins rendues visibles ?  Inversement, comment l’analyse des usages des pesticides et de leurs contraintes  permet-elle de questionner la notion de « transition écologique » ? Pourquoi cette  notion se diffuse-t-elle en place et lieu de celle de changement ? De quelles  transformations idéologiques, politiques et scientifiques, ce glissement conceptuel  témoigne-t-il ?

Les approches interdisciplinaires, croisant sciences sociales et sciences expérimentales,  sciences sociales et approches écoféministes, sciences sociales et sciences appliquées  attireront également notre attention. L’appel est ouvert aux doctorant-e-s, jeunes  chercheur-e-s et chercheur-e-s confirmé-e-s. Les contributions pourront restituer des  résultats d’enquêtes, des pistes de réflexion sur des enquêtes en cours de réalisation,  ou encore des travaux à un stade programmatique. 

Modalités de soumission des propositions

Chaque intervention durera 30 minutes. Les propositions de communication seront  envoyées sous la forme d’un résumé d’environ 400 mots accompagné d’une  présentation de(s) (l’) auteur(e)(s) (statuts, institution de rattachement, thèmes de  recherche, adresse électronique)​ ​aux membres du comité d’organisation :

  • Ouverture de l’appel à communication : ​2 septembre 2019 
  • Date limite de réception des propositions : ​15 octobre 2019  
  • Notification de décision : ​30 octobre 2019 

Journée d’étude

6 février 2020

Centre Norbert Elias, La Vieille Charité, Marseille 13002